Les chakras

par | Fleur de vie

Définition des chakras

Dans la légende indienne, il est considéré que le corps humain comporte 80 000 centres d’énergie, les 7 plus importants sont répartis suivant l’axe central de la colonne vertébrale.

On appelle ces centres majeurs, les chakras, ce terme étant le nom Sanskrit pour les roues ou les disques, également utilisé pour désigner le soleil. Le premier est tourné vers la terre, le dernier vers le ciel, les chakras intermédiaires irradiant à l’avant et à l’arrière du corps, ces 7 centres énergétiques sont des lieux ou l’activité vitale est plus abondante qu’ailleurs.

Cette définition des chakras puise dans l’approche du yoga et dans les principes de la médecine ayurvédique, anatomiquement ces centres sont associés aux réseaux nerveux définit par les médecines occidentales actuelles ainsi qu’aux techniques millénaires de l’acupuncture ou de la médecine chinoise.

Toujours selon la tradition, les chakras sont décrits comme des réceptacles et des transmetteurs d’énergie. Leur activité, soumise au double mouvement respiratoire inspir/expir, a des répercussions directes sur le corps physique.

Au coeur de nos centres énergétiques…

Une activité harmonisée de nos 7 centres énergétiques principaux permet de laisser circuler librement notre énergie vitale. Cette énergie passe à travers de minces canaux énergétiques que l’on appelle Nadis, en sanskrit. Ces canaux sont structurés en 2 circuits, le premier est direct et le second correspond aux canaux sympathiques et para-sympathiques.

L’énergie va ensuite circuler entre chacun des chakras au coeur desquels elle va se concentrer et tourbillonner. Il faut s’imaginer les chakras comme des spirales qui vont absorber l’énergie à l’extérieur pour la redistribuer à l’intérieur du corps, par l’intermédiaire des glandes endocrines associées à chacun des chakras.

Nos sept centres énergétiques ont également pour rôle de gouverner un groupe d’organes ainsi qu’une caractéristique physiologique et hormonale définie.

Le chakra racine : Muladhara – Je Suis

Muladhara – Je Suis

muladhara

Le chakra racine, un centre énergétique essentiel.

Centre énergétique situé à la racine de la colonne vertébrale et tourné vers le sol, le premier chakra puise sa vitalité dans la terre. Puissant vecteur de la pulsion de vie, il nous incite à gérer correctement toutes nos ressources physiques et matérielles. En sanskrit, son nom muladhara touche directement à la fondation et à la stabilité, socle de la vie. Parce qu’il représente nos racines et les forces premières qui nous animent.

Mon chakra racine et moi

Moteur de notre croissance lorsque nous étions enfant et adolescent, il est le lieu de restauration de nos forces, de recharge de notre moral et de perception de notre schéma corporel. Il régule la température de notre corps, notre énergie physique générale ainsi que nos fonctions de survie et d’auto-préservation. Il parle de perception physique de ce qui nous entoure et de protection de ce que nous considérons comme faisant partie de notre territoire : espace personnel et professionnel, lieu de vie, voiture, etc.

Le chakra racine, centre de la stabilité

Lorsque notre premier centre énergétique est correctement ouvert, nous nous sentons fort intérieurement. Patient, astucieux et déterminé, nous savons que nous disposons au fond de nous d’un appui solide en toute circonstance. Nous sentons que la vie est un cadeau et nous avons le sentiment d’appartenir à une famille, la nôtre bien sûr, mais aussi celle de l’humanité.

Les autres ne sont plus des étrangers effrayants et le partage avec eux est source de richesse et de découverte d’autres cultures, sociales ou religieuses, propres à la tolérance.

Le chakras 1, siège des peurs.

Ce centre est aussi le siège des peurs de ceux qui nous ont précédé. En même temps que leur ténacité et leur persévérance, nous avons peut-être hérité de certaines de leurs croyances, à savoir : que la vie est pénible et éprouvante, qu’elle est un combat continuel dont seuls les plus forts ou les malins sortent vivants, que des dangers permanents nous guettent et que rien ne s’acquiert sans travail ni souffrance.

Déséquilibre du Chakra Racine

Comment reconnaître si notre chakra racine est déséquilibré ?

Le chakra racine, témoin de notre relation à la matière, des signes qui ne trompent pas :

Quand notre premier chakra est freiné ou bloqué, nous  souffrons d’insécurité. Les structures professionnelles et privées dans lesquelles nous nous construisons ne nous correspondent pas. Nous connaissons des problèmes d’argent, des soucis matériels et nous avons de la peine à concrétiser nos projets.

Nous sommes sans ressources et sans ressort. Nous ressentons des problèmes d’assimilation et souffrons parfois même de carences alimentaires. Nos difficultés matérielles et financières semblent confirmer que l’abondance n’est décidément pas pour nous.

Sur le plan affectif et psychologique, nous vivons une impression sourde et douloureuse de manque. nous sommes alors tentés de compenser cette sensation par l’abus de nourriture et d’excitants (tabac, café, alcool, plats carnés et épicés) ou par l’acquisition avide de biens matériels, exprimant ainsi notre peur de manquer.

Chakra racine bloqué :  sans énergie, pas de courage !

Lorsque notre premier centre se ferme, nous sommes convaincus que nous n’aurons pas la force de continuer. Nous craignons pour l’avenir et nous doutons d’être en mesure de concrétiser nos rêves. Notre peur de manquer mobilise toute notre énergie et nous luttons sans cesse contre l’adversité. Nous nous décourageons et notre certitude de ne pas avoir la force nécessaire pour accomplir ce qui nous attend grandit.

Beaucoup d’entre nous ont avancé au fil des ans avec, insidieusement semé en nous, la graine du doute sur notre aptitude à pouvoir mener la vie que nous souhaitons mener. Nous cédons au désespoir, allant parfois jusqu’à nous poser en victime. Nous nous sentons accablés ou menacés, ce qui finit par soulever en nous des sentiments violents tournés vers les autres ou des pensées intimes et terribles du type : « La vie ne vaut pas la peine d’être vécue » ou « cette existence m’est insupportable ».

Harmonisation du chakra racine

Un chakra racine bien ouvert :  C’est innover pour évoluer

Une fois notre chakra racine harmonisé nous pouvons alors surmonter nos angoisses voir même à les apprivoiser et nous écartons nos doutes non fondés. Ce faisant, vous vous affranchissez du symbole pesant de la tradition familiale et celle-ci cesse de vous asservir. Vous pouvons faire autrement que ce que nos parents ont fait. Nous élargissons nos perspectives pour nous exprimer à notre façon dans notre époque car le monde a changé.

Nous réalisons désormais que nous possédons des qualités personnelles et nous affirmons nos droits propres et nos particularités. Nous refusons les restrictions et faisons disparaître les identifications limitatives. Nous offrons à nos proches et à nous-même ce que nous avons de meilleur et ce que nous faisons le mieux. En un mot, nous savons nous inspirer du passé sans lui sacrifier le présent. Lorsque nous sommes physiquement ou nerveusement fatigués, nous ne luttons plus de façon effrénée pour prouver le contraire : nous prenons tout simplement du repos.

Le chakra racine harmonisé : un temps pour agir

Et quand la vie a éprouvé notre patience ou nous a conduit à utiliser toutes nos forces jusqu’à épuisement, nous veillons en premier lieu à nous recharger, à mettre tout en oeuvre pour nous ressourcer en attendant des jours meilleurs. Malgré les apparences, cette attente est active car elle nous met en mesure de trouver des solutions inédites pour faire avancer les choses, pour dépasser ce qui semblait insurmontable et pour transformer ce qui paraissait immuable.

Nous apprenons désormais à faire preuve de discernement et à reconnaître quand il s’agit de patienter, quand nous pouvons espérer un changement de situation et quand le moment est venu de saisir une opportunité et de développer de nouvelles stratégies.

En résumé, nous sentons quand le bon moment pour agir est arrivé. Lorsque la période d’abondance se présente, nous sommes prêts à poser des jalons solides, à construire notre « maison intérieure » et à organiser notre vie telle que nous la souhaitons.


Le chakra sacré : Svadhisthana – Je sens

Svadhisthana – Je sens

Svadhisthana

Le chakra sacré, centre énergétique de la vie et du désir

Symbole de vie et source du désir, notre deuxième chakra parle de créer et de procréer Il représente notre capacité à ressentir, à vivre notre sensualité et tous nos appétits. En sanskrit, svadhisthana signifie : lieu de douceur.
Par essence, ce chakra est dominé par l’élément Eau. La Tradition affirme que celui qui maîtrise ce chakra n’a plus rien à redouter de l’eau. Il est vrai que le ventre est le premier berceau de l’enfant à naître : le foetus évolue d’abord dans un monde de type aquatique. C’est la raison pour laquelle le deuxième centre énergétique est associé à la naissance et aux pulsions.

Le chakra sacré ou chakra du ventre

Son fonctionnement habituel révèle la nature profonde d’un être : les individus disciplinés et perfectionnistes ont le ventre creux, les tenants du plein air et du sport, le ventre plat, les gourmands ou les nonchalants, le ventre mou et les sages, le ventre souple et détendu (représentation classique du Bouddha en méditation).
Ouvrir pleinement ce chakra représente un passage initiatique pour se libérer de ses frustrations et se garder des excès nuisibles pour l’équilibre. Il exige patience et persévérance pour obtenir un résultat effectif.

Mon chakra sacré et moi

Le chakra sacré gouverne les organes du bas-ventre (ovaires/ testicules, vessie, utérus/prostate) et les fonctions d’élimination (côlon). Son bon fonctionnement dépend de la façon dont nous nous nourrissons et dont nous digérons nos émotions. Si l’expression émotionnelle est systématiquement censurée ou refoulée, les dysfonctionnements psychiques et physiques deviennent chroniques ou aigus.
Siège du bien-être physique, notre deuxième chakra a pour rôle de maintenir notre corps actif et notre esprit alerte. Il est la source de notre entrain et nous donne envie de pratiquer une activité physique régulière. Il correspond à l’intelligence sensorielle et motrice et c’est également le centre énergétique de notre corps physique, de nos émotions et de l’ensemble de nos pensées.

Le 2ème Chakra : Symbolisme et sensualité

Le deuxième chakra représente le principe de la renaissance perpétuelle par la purification. La manière dont l’énergie circule dans notre zone sacrée traduit la manière dont nous sommes satisfaits par les actes que nous posons et par ce que nous possédons. Il traduit également le goût que nous avons pour les choses que la vie nous présente.
Notre chakra 2 influence notre appétit pour la nourriture, pour le plaisir et pour la sensualité mais également notre tempérament et l’épanouissement de notre activité sexuelle. En effet, le bon fonctionnement de ce chakra offre une sexualité épanouie : le partenaire est accueilli physiquement et le plaisir peut être partagé.

Déséquilibre du chakra sacré

Le chakra sacré : A l’origine…

Quand notre deuxième chakra se referme, notre sensibilité tend à baisser et nous risquons de devenir indifférents aux choses et personnes qui nous entourent, nous pouvons également ressentir une forte mélancolie, une impression indéfinissable de manque et une lassitude sourde.
La crainte de ne pas être assez bien, de n’avoir pas été désiré ou de n’être pas assez désirable peut devenir une certitude. Nous cherchons souvent à nous faire remarquer, reconnaître et à obtenir des retours par rapport à nos accomplissements. Nous en faisons toujours plus et tendons à être excessifs en tout, cela pour nous affirmer.
Le désir et l’appétit pour la vie sont des notions que nous avons du mal à exprimer.

Les limites de notre deuxième chakra sont bien définies : trop ouvert, il nous incline à la gourmandise, à l’excès de sensualité, et parfois à un comportement sexuel débridé et à une véritable immaturité comportementale et affective (dépendance du petit enfant). Trop fermé, il nous rend mélancolique, insensible, nous isole des autres mais aussi des plaisirs offerts par le monde extérieur. Equilibré, il nous conduit à prendre soin de nous et de nos plaisirs.

Notre chakra sacré : Siège du bien être physique

Quand il ralentit, il puise dans tous les autres chakras majeurs. Il tourne bien si nous prenons soin de nous et ralentit si nous abusons de notre force vitale en commettant des excès de tous ordre. Il traduit la façon dont nous faisons alterner repos et activité, travail et divertissement.
Il exprime aussi la façon dont nous avons accès au plaisir et dont nous nous autorisons à accueillir tous nos désirs, ce qui n’équivaut pas à tous les satisfaire. Respectons les besoins de mouvement de notre corps, écoutons ces besoins, expérimentons la réalisation de nos envies et la frustration de leur non satisfaction, c’est aussi apprendre que nous avons droit au bien-être et au plaisir, mais que nous maîtrisons par tout ce qui participe à nous contenter.

Harmonisation du chakra sacré

Un chakra sacré harmonisé :

Nous sentons l’influence de notre attitude envers nous même sur notre bien-être général, au travers de la connaissance de nos besoins et de nos limites. Le deuxième chakra est intimement lié à la manière dont nous nous accordons la possibilité d’obtenir et de recevoir ce que vous souhaitons dans l’instant.
Quand il est ouvert, nous sommes à l’aise avec la nudité et bien dans notre peau. Dans une vision plus élargie, il est à l’origine de notre spontanéité et de notre envie de partager, de vivre harmonieusement nos relations et d’exprimer nos sentiments. Il nous donne goût aux rapports sociaux et à l’amitié. Grâce à lui, nous prenons conscience de notre présence au monde.
Quand nous trouvons ce qui est simple et bon et que nous le vivons, le plaisir est immédiat et intense. Il nous permet d’identifier nos propres limites dans l’instant. Il nous conduit à comprendre que nous ne disposons pas tout le temps de la même énergie et que notre capacité de mobilisation dépend de la régularité avec laquelle nous avons alterné activité d’un part, repos et divertissement d’autre part.Nous répondons avec mesure à nos besoins fondamentaux : respiration profonde, sommeil agréable, nourriture plaisante et vie affective gratifiante. Nous assumons, en adulte accompli, la responsabilité individuelle qui est la nôtre, à savoir : maintenir notre corps en bonne santé par le mouvement, notre esprit alerte en satisfaisant sa curiosité et notre joie intacte au long des jours et des mois.


Le chakra solaire : Manipura – Je veux

Manipura – Je veux

manipura

Centre de l’énergie solaire

Symbole intériorisé de l’énergie solaire, ayant pour traduction «la cité du joyau», manipura chakra est le siège de l’Ego et de notre Moi. Par lui, nous pouvons affirmer notre individualité et exercer notre libre arbitre pour construire notre propre vie.
Le troisième chakra concentre force, optimisme, et ambition. Il est la lumière posée sur nos pensées, nos paroles et nos actes. Il régit notre capacité à opposer un refus catégorique : notre «oui» devient un vrai oui et notre «non», ferme et pertinent, impose le respect.

Le 3ème chakra : centre de la construction

Le troisième centre est situé au niveau du plexus solaire, il concerne donc le groupe d’organes placés sous le diaphragme : de l’estomac au pancréas. Ce centre concerne notre énergie personnelle, c’est la raison pour laquelle ce chakra est très sensible aux tensions et aux émotions. Il nous permet de nous construire, de gagner en confiance en nous et de nous affranchir du regard des autres.

Mon chakra solaire et moi

A l’adolescence, les défis que la vie nous a présentés ou que nous nous sommes lancés à nous-mêmes nous ont donné le sentiment d’une vie intérieure. Devenu adulte, nous nous apercevons qu’il n’est pas question de défi, mais de processus de croissance et d’expansion. Il s’agit de devenir ce que nous sommes par la mise en oeuvre adéquate des éléments dont nous disposons. Les vicissitudes, les obstacles et la douleur sont autant d’expériences qui nous poussent à mûrir.

Déséquilibre du chakra solaire

Chakra Solaire : Dysfonctionnements physiques

Son déséquilibre se manifeste physiquement par les symptômes suivants : acidité excessive, inflammations voir même des ulcères (le corps se digère au lieu de digérer la nourriture).

Centre de l’énergie solaire

Un chakra solaire trop ouvert
Au niveau psychique, un chakra solaire sur-activé, risque de nous déconnecter des notions de justesse, nous pouvons alors chercher à dominer l’Autre en le manipulant ou en l’asservissant, en devenant égoïste ou insensible à la présence d’autres personnes. Le « Moi, ou Je » s’exprime de façon impérieuse, excessive et tyrannique et prend le contrôle : l’orgueil qu’il soutient favorise la tendance à occuper l’espace d’une façon inconsidérée.

Le chakra 3 bloqué ou fermé : Perte de confiance

Au contraire, quand notre troisième centre est ralenti, nous considérons que nous sommes moins importants, moins remarquables que les autres. Nous nous effaçons, nous acceptons l’inacceptable, nous laissons toujours notre place à un autre ou bien n’occupons pas pleinement la nôtre. Nous souffrons nettement d’un manque d’assurance, nous sommes timides, timorés, souvent gênés ou nous rougissons facilement.
Notre image ne nous satisfait pas entièrement, voir pas du tout et nous aurions envie de ressembler à quelqu’un d’autre. Nous pouvons aussi nous mettre souvent en colère, soit que nous soyons particulièrement susceptibles, soit que de nombreuses choses nous irritent. Nous faisons preuve d’une méfiance excessive ou bien, trop naïfs ou crédules, nous laissons les autres tirer parti de nous trop aisément et trop souvent.

Harmonisation du chakra solaire

Harmoniser notre chakra solaire, trouver l’attitude juste
Nous agissons désormais avec force mais sans chercher à contrôler les situations ou les personnes. Nous devenons responsables et apprenons à nous assumer. En un mot, nous maîtrisons votre égo. Aucun orgueil n’entrave nos relations, lesquelles sont empreintes de pondération, de discernement et de justesse. Nous savons être fermes, nous savons aussi nous donner une nouvelle chance ou négocier.

Un chakra 3 harmonisé : Autonomie et coopération

Notre chakra solaire nous enseigne à devenir autonome, à ne plus nous disperser, à cesser de vouloir fusionner avec l’autre. Autrement dit, à ne pas nous perdre de vue. Nous développons un esprit pratique et coopératif. Nous occupons désormais notre juste place et nous ne cherchons plus systématiquement de stimulations extérieures ni de retours positifs pour affirmer notre identité personnelle.

Le chakra solaire ouvert : Un esprit ouvert et constructif

Nous vivons ce que nous avons à vivre et ce que nous sommes sans attendre ni autorisation, ni reconnaissance : nous sommes libres et indépendants. Nos relations aux autres sont l’occasion d’apprendre à nous positionner et à nous connaître mieux et davantage. Nous savons observer nos réactions par rapport aux conventions, aux règlements et aux lois. Notre liberté reste alors optimale : Nous sommes tout ce que nous pouvons être.


Le chakra du coeur : Anahata – J’aime

Anahata – J’aime

Anahata

Chakra du coeur : un battement, un rythme

Le quatrième chakra ou chakra du coeur est un chakra majeur, situé au centre des sept chakra, l’énergie passée par les chakras inférieurs se transforme de telle sorte qu’elle puisse monter. Son nom sanskrit est anahata – peut tout d’abord sembler paradoxal compte tenu de son lien avec le coeur physique. Nous avons tous droit à l’amour, et par essence, le coeur est ouvert, libre et illimité. Et tout pouvoir de transformation provient de l’amour.

Le 4ème chakra : s’aimer soi-même, aimer l’autre

Mais avant de chercher à aimer les autres, notre quatrième chakra nous invite à nous aimer nous-même, non en égoïste mais pour nous préparer à donner sans attendre en retour. Notre quatrième chakra se nourrit des éléments que nous générons, de toutes nos relations affectives, de tous les sentiments que nous éprouvons. Y compris des sentiments «négatifs» comme la haine ou le refus de pardonner. Avec cette dernière phrase, lourde de sens, nous commençons à comprendre l’importance de ce qui se joue là, en notre coeur…

Mon Chakra du coeur et moi

Sur le plan psychologique, le quatrième chakra parle de notre capacité à aimer et à être aimé, à donner et à recevoir, à toucher quelqu’un, y compris avec des mots. Ce centre énergétique ouvre à la joie, à l’humanité et à la compassion. Quand les trois premiers chakras sont équilibrés, l’argent, les plaisirs et la sensation de puissance ne sont plus à l’origine d’émotions perturbatrices. Tous les sentiments positifs peuvent alors s’épanouir et les contacts sont sincères et chaleureux.

Mais vivre la douleur sous toutes ses formes, chagrins d’amour, ruptures affectives ou des traumatismes plus graves comme la perte d’un être cher vont conduire à se sentir malheureux et à fermer le centre cardiaque.

Déséquilibre du chakra du coeur

Un chakra du coeur déséquilibré : des sentiments déréglés

Quand notre 4ème centre énergétique est déséquilibré, nous risquons d’avoir des difficultés avec les sentiments, si il est sous-actif nous allons être dur et nous aurons du mal à exprimer de la compassion envers les autres mais également avec nous même.
Notre chakra du coeur se déséquilibre chaque fois que nous ne voulons pas faire preuve d’honnêteté, ou nous voir tel que nous sommes. Si nous laissons notre mental s’attarder et se repaître des aspects négatifs, violents et destructeurs du passé et du présent, ou refuser de pardonner, notre chakra 4 va alors se refermer.

Le chakra 4 : centre de l’émotion

Au contraire, si notre chakra du coeur est suractif, nous sommes souvent beaucoup trop émotif et nous ne supportons pas les remarques que l’on peut nous faire. Le moindre changement nous demande un effort de volonté et nos bonnes résolutions ne tiennent pas dans le temps. Dès cet instant, nous ne vivons plus : nous survivons. Notre enferment nous étouffe. Notre coeur souffre à chaque séparation et à chaque fois, nous nous isolons davantage.

Harmonisation du chakra du coeur

Une fois le chakra du coeur ouvert…

Il n’est pas de mouvement ni d’effort à faire : la transformation ne passe pas par l’action mais par l’acceptation. Elle a lieu à chaque fois que nous nous rencontrons. Nous nous surveillons attentivement de manière à ne plus émettre de critique ni à l’oral, ni en pensée. Sans nous censurer, nous sentons la subjectivité de nos discours et de nos réflexions. Nous évacuons de notre réalité quotidienne toute critique négative et tout jugement.

Nous nous surprenons à cultiver la joie sous toutes ses formes, à choisir l’ouverture à vous-même et aux autres par le toucher tendre et le partage verbal ou ludique. Vos intentions sont de plus en plus souvent positives et nous posons des actes bienveillants, des actes solidaires. Nous pouvons désormais accorder votre pardon.

Un chakra du coeur harmonisé : le droit à l’erreur

Nous nous accordons le droit à l’erreur : nos tentatives infructueuses et nos errements nous aident à mieux cerner ce qui nous convient. Nous trouvons ainsi la juste mesure entre indulgence et l’exigence, sans verser dans la complaisance ni la culpabilité.

Nous cessons d’être dur ou méprisant avec les autres, d’être implacable et ou trop complaisant avec nous mêmes. Nous arrêtons de juger, de culpabiliser et de condamner l’autre et de nous condamner.


Le chakra de la gorge : Vishuddha – Je communique

Vishuddha – Je communique

Le chakra de la gorge, centre de la communication

Vishuddha

Le chakra 5 est le centre de la parole, celui de l’écoute mais surtout le coeur de la communication. Le langage étant définitivement ce qui différencie l’Homme des autres êtres vivants.
En langage sanskrit, vishuddha, signifie « purification ». Passage obligé vers les deux centres supérieurs, le plexus laryngé laisse entrer l’intuition et l’inspiration venue d’en haut. Il régule aussi l’énergie provenant des chakras inférieurs car il est la voie de sortie de la sphère émotionnelle. Son ouverture va vous permettre de vous épanouir au niveau créatif, il est aussi directement lié avec l’équilibrage de votre deuxième chakra.

Mon chakra de la gorge et moi

Au niveau physique, notre cinquième chakra est celui qui gère nos oreilles, notre bouche et aussi notre gorge. Il peut se refermer lorsque nous abusez de substances dites « toxiques » comme la cigarette ou les substances chimiques.
Mais ce centre correspond également à la communication sous toutes ses formes, grâce à lui, nous pouvons donner forme à notre expérience de vie et à tout ce que notre imagination engendre de beau et de clair et nous sommes en mesure d’écouter ce que les autres ont à dire. Ce centre est le point d’extériorisation de tout ce que nous ressentons et de tout ce qui nous vient à l’esprit : désirs, émotions, sentiments, raisonnements et questions, ce centre définit entièrement notre capacité à nous exprimer.

Le chakra 5 – la parole donnée, prononcée ou entendue

Le chakra 5 parle d’intégrité et de justesse. Il nous permet de penser ce que nous dites et d’agir de même. Nous savons poser des mots justes sur nos réflexions et nos ressentis. Nous développons nos dons quels qu’ils soient et défendons habilement ce que quoi nous croyons.
Quand nous communiquons, nous sommes à la fois émetteur et récepteur. Du cinquième centre dépend autant notre aptitude à communiquer que notre capacité à écouter et comprendre. Il nous aide à nous écouter et à laisser s’exprimer notre voix intérieure.

Déséquilibre du chakra de la gorge

Chakra de la gorge fermé : Des conséquences multiples

Un centre laryngé très ralenti entraîne acouphènes, otites, extinctions de voix, maux de gorge, torticolis et dérèglement de la glande thyroïde (hypothyroïdie, goitre).
Au niveau psychologique, la timidité et le bavardage répétitif indiquent clairement un déséquilibre de ce centre. Son blocage entraîne un grand repli sur soi et une totale absence de désir d’échange. Le cinquième chakra ralentit à chaque fois que nous censurons l’expression d’une émotion forte.
De censure en censure, le refoulement devient automatique, non conscient. Cette attitude pousse au silence, au mutisme et alimente efficacement le sentiment douloureux d’être incompris, de ne pas être entendu.

Blocage du chakra de la gorge : Des sentiments bafoués au mutisme

Le dysfonctionnement du chakra vishuddha conduit au silence et au mutisme. L’être humain cache alors ses sentiments par peur ou par jonte. Si notre cinquième chakra est ralenti ou fermé, nous pouvons aller jusqu’à bafouer notre individualité et la circulation de l’énergie vitale dans notre corps en sera étranglée.
Nous nous taisons alors que nous devrions parler. Nous ravalons nos larmes, nos peurs, nos colères et la joie fuit loin de nous. La vérité ne résonne plus en nous, elle n’anime plus ni notre corps, ni notre esprit. Chaque mensonge, chaque dissimulation, omission ou semi vérité l’obstrue. Chaque fois que nous laissons passer une remarque sans réagir alors qu’il conviendrait de le faire, chaque fois qu’une situation nous bouleverse sans que nous puissions identifier l’émotion qui monte en nous, notre chakra s’engourdit un peu plus.

Harmonisation du chakra de la gorge

Un chakra de la gorge harmonisé : La parole libérée

Un chakra 5 équilibré nous permet de prendre la parole en public, de nous exprimer et de pouvoir tenir une argumentation juste et concise. Quand nous disons ce que vous pensons, sans compromission et dans le plus grand calme, quand nous faisons une promesse et que nous tenons parole, ce centre se dilate et nous pouvons recevoir de plus en plus clairement les messages de notre guide intérieur. La circulation de l’énergie s’intensifie au profit de notre vitalité physique et de notre développement personnel. D’autant plus qu’indirectement, nous renforçons la fiabilité de nos intuitions.

Un chakra 5 ouvert : Le silence est d’or

Nous prenons plaisir à rester en silence, à pratiquer l’écoute véritable, à tenir un carnet de bord, un journal intime et à l’écriture en général. Nous pouvons fermement décider de ne pas parler d’une personne absente, et encore moins sur une personne présente comme si elle ne l’était pas (un enfant, un malade, un timide, etc.). Nous cherchons à sentir si l’autre est sincère. Nous valorisons désormais la sincérité et l’honnêteté vis-à-vis de nous même comme des autres.

Votre chakra de la gorge équilibré, l’intuition pour sentir et ressentir

Au fil du temps, nous reconnaissons mieux le moment adéquat pour nous exprimer et la forme optimale pour communiquer. Nous valorisons l’échange car nous savons maintenant qu’être seulement émetteur ou récepteur interdit tout échange, y compris affectif.
A travers ce centre, nous extériorisons notre monde intérieur et quand celui-ci est harmonieux, nous nous sentons fort et paisible. Notre capacité à entendre notre voix intérieure passe par le silence que nous faisons en nous.


Le chakra du 3e oeil : Ajna – Je vois

Ajna – Je vois

Centre de l’énergie solaire

Le chakra du 3e oeil, socle de la conscience
Le sixième chakra est le socle même de notre conscience. Tout comme le deuxième et le quatrième centre énergétique, il peut être notre centre directeur : c’est lui qui définit notre identité, nos souhaits et nos tendances personnelles. Ajña est un verbe sanskrit qui signifie commander, ordonner mais aussi remarquer. La pratique de l’énergétique passe impérativement par le développement de ce centre.
Le chakra frontal est la source de l’intelligence, de la maîtrise et de la sagesse. Il nous donne accès à une vision plus profonde de la vie. Il est le fondement de notre maturité et de tous nos principes éthiques et philosophiques. Son activation complète représente l’union ultime du corps et de l’esprit.

Mon sixième chakra et moi

Le sixième chakra parle de connaissance de soi et d’unité. Plus nous évoluons, plus nous prenons conscience de ce pouvoir créateur. Parce que la pensée positive est un outil puissant de visualisation, nos pensées positives et optimistes transforment les situations que nous vivons en autant de propositions de mûrissement et de changement.
Alors notre colère, notre tristesse et nos peurs deviennent énergie, connaissance du monde et respect de soi. Nous pensons et nous agissons de manière à comprendre sincèrement et objectivement ce que nous avons à saisir d’une situation difficile.

Le sixième chakra, centre de nos sens

Le sixième chakra est associé à notre mission, mais il est principalement relié à notre centre hormonal. Il est le lieu de réception de toutes les informations sensorielles. Son bon fonctionnement permet de résister à la douleur grâce à la sécrétion d’endorphines.
Le chakra Ajña peut fonctionner correctement sans être pleinement ouvert. Tout en entretenant notre vitalité physique, il éveille notre esprit et nourrit notre lucidité. Ce centre permet de coordonner nos deux hémisphères cérébraux, ce qui permet d’associer notre intuition et notre intellect.

Déséquilibre du chakra du 3e oeil

Le chakra du 3 oeil, centre de notre équilibre

Au niveau physique, si notre 6ème chakra présente un dysfonctionnement, nous risquons de souffrir de sinusites, de maux cervicaux ou de migraines répétitives. Psychologiquement son mauvais fonctionnement peut provoquer des insomnies, des angoisses récurrentes, des images répétitives ainsi qu’une réelle difficulté à prendre des décisions.
Nous manquons alors de discernement et nous oublions complètement d’écouter notre intuition et de fait, nous tombons dans le piège des illusions. Notre imagination risque d’être très développée ou au contraire quasi nulle.

Le 6ème Chakra , de la vérité au mysticisme

Si, de surcroît, nos chakras inférieurs ne sont pas suffisamment équilibrés, nous sommes sûr de détenir la vérité et nous avons tendance à vouloir convaincre les gens autour de nous du bien-fondé de nos convictions.
Nous pensons notre vie ou nous la rêvons au lieu de la vivre. Prendre des décisions qui orientent notre vie s’avère difficile. Autre possibilité : nous versons dans l’irrationnel et le mysticisme, nous référant à des modèles préexistants, fantaisistes ou incohérents, notre pensée s’oriente essentiellement vers les opinions dominantes et nous pouvons adhérer à des idées toutes faites, à des préjugés ou à des dogmes.

Harmonisation du chakra du 3e oeil

Le chakra du 3ème oeil équilibré, le calme absolu

Nous laissons régulièrement notre mental se reposer, par exemple par la pratique de la contemplation et de la méditation. Nous identifions toutes les idées négatives qui nous discréditent, celles dont nous avons hérité comme celles que nous générons. Nous savons extraire judicieusement l’essentiel des leçons de vie que nous avons reçues et nous semons dans notre inconscient la graine du calme. Nous visons à accroître notre bien être et apercevons le bonheur comme un objectif réalisable. Jour après jour, nous comprenons que les choix les meilleurs pour nous sont à notre portée.
Nous cultivons notre autonomie physique et affective tout en faisant preuve d’altruisme, en offrant le meilleur de notre expérience pour assister les autres et en aidant ceux qui nous le demandent. Notre savoir théorique s’applique désormais à notre vie de tous les jours. Nous choisissons ce qui favorise notre bien-être et notre santé.

Notre 6ème chakra harmonisé : Maître de notre réalité

Si le regard que nous portons sur nous et sur notre vie est positif et empreint de sagesse, nos représentations mentales résisteront à toutes les perturbations : le chakra frontal représente le pouvoir de l’esprit à créer notre réalité physique (image du corps), à maîtriser notre réalité mentale et donc, notre réalité émotionnelle. En changeant notre façon de voir, nous sommes en mesure de changer notre vie. Nous construisons notre futur au présent. Nos expériences, aisées ou difficiles, deviennent source de sagesse. Parce que le chakra Ajna donne accès à la maîtrise des sens, des sentiments et des actes, nous connaissons la nature de nos pensées et leur relativité.


Le chakra couronne : Sahasrara – Je Sais

Sahasrara – Je Sais

Centre de l’énergie solaire

Sahasrara

Porte d’entrée céleste
Dernier centre énergétique situé dans le corps, le chakra sahasrara est le centre des vibrations les plus subtiles. C’est une porte d’entrée, un récepteur et non un point de sortie. Une fois ouvert, il vous conduit à connaître un sentiment de paix profonde, comme si, par instant, nous pouvions fusionner avec l’univers.
En sanskrit, sahasrara est traduisible par : mille pétales (allusion à la fleur de lotus). Autre traduction possible, beaucoup plus libre cette fois : lieu où il n’existe pas d’appui. Le septième centre est le siège de nos croyances conscientes et inconscientes, il développe notre mental supérieur sous forme de compréhension spirituelle de la vie et d’expérimentation concrète de la quiétude. L’importance du septième chakra est fondamentale pour évoluer et devenir un être authentique.

Mon chakra couronne et moi

Le 7ème chakra est le centre qui régule le repos, le sommeil et la sensibilité, ce centre gère aussi notre humeur et nos états d’être. Ce centre ne se révèle réellement à nous qu’après passé un certain âge, que l’on place autour de quarante ans. Une période de notre vie ou des choix importants et donc des prises de décisions fondamentales vont s’imposer à nous. Ce chakra est donc le symbole de la maturité, il nous aide à prendre conscience de nos capacités effectives et de nos objectifs personnels fondamentaux.

Pour ouvrir au mieux notre septième chakra, il faudra absolument avoir un chakra racine bien ouvert sur lequel prendre appui. Puisque toute recherche spirituelle nécessite au préalable un ancrage et des racines bien définies. Il est également important de veiller à une grande stabilité des aspects professionnels et personnelles de notre existence pour toujours faire preuve de bon sens et de profondeur de vue.

Déséquilibre du chakra couronne

Un chakra couronne trop ouvert

Si notre chakra couronne est trop ouvert et que notre chakra racine ne l’est pas suffisamment, nous risquons de nous détacher des choses qui nous entourent, entraînant des troubles psychologiques sérieux et des états dépressifs avancés. Nous n’accorderons plus aucune importance aux aspects matériels de la vie ce qui peut très vite être néfaste pour nous comme pour les autres.
Un chakra 7 fermé : Refus de la subtilité de la vie
Une 7ème centre trop fermé au contraire provoque un blocage pour toutes les choses subtiles de l’existence, nous refusons alors les traditions et tout ce qui se rapporte au mysticisme ou à la religion. Nous risquons également de nous laisser aller et nous risquons d’être soumis à toute sorte de dépendances.

Harmonisation du chakra couronne

Un chakra couronne harmonisé : Le rythme et l’attitude juste

L’harmonie du 7ème centre peut provoquer en nous des modifications de vision et d’attitude plutôt impressionnantes. Notre rythme observable ralentit et notre qualité de présence est excellente. Notre égo ne contrôle désormais plus nos choix mais a laissé sa place à notre Moi profond. Nous devenons sobre et solide.
Les difficultés auxquelles nous devons faire face sont autant de propositions de travail sur nous-même. La relation de cause à effet de tout événement se révèle. Nous devinons le but précis de notre existence et nous comprenons à quel point ce but est différent de ce que nous avions prévu ou projeté. Nous voyons avec netteté notre destinée et l’acceptons avec reconnaissance. Nous gardons en mémoire nos expériences comme autant d’étapes à franchir. Les épreuves nous ont fait grandir et ont fait mûrir notre esprit. Nous apprécions celui ou celle que nous sommes aujourd’hui. Nous avons conscience que notre vie et son déroulement ne sont pas seulement entre nos mains.

Ouvrir son chakra couronne : Ouvrir sa conscience

Le développement correct de ce centre se manifeste par l’ouverture à la conscience universelle et, quand le corps et l’esprit sont parfaitement unifiés, amène à vivre, par instant, un état proche de la béatitude.
Une chose est sûre : vivre activement notre spiritualité implique de vouloir vraiment savoir qui nous sommes et de percevoir notre réalité consciente. Notre quête personnelle s’épanouira dans un contexte vital résistant et deviendra concrète : elle s’inscrira dans notre quotidien. Nous ne renoncerons pas aux aspects matériels de la vie, comprenant qu’un tel renoncement ne se décide pas et qu’il ne s’inscrit pas nécessairement dans notre parcours. Nous pourrons choisir d’être accompagné mais nous saurons que nous devons cheminer seul !
Voici un examen complet de nos chakras, tant sur le plan physique, psychologique et spirituel. Nous pouvons les harmoniser avec le reiki, le pendule, les huiles essentielles et bien d’autres méthodes encore. A chacun de trouver la méthode qui lui convient.

Rejoindre notre Newsletter

Pour découvrir nos offres exclusives, promotions, nouveautés et bien plus encore. Abonnez-vous maintenant!

Suivez Nous 

N’hésitez pas à partager, liker et échanger !